Sexe hds sexe tube


sexe hds sexe tube

Ce petit gars savait déjà ce qu'il voulait! Ce jour là, il était entré, sans trop savoir comment ça allait se passer Un jeune homme d'environ vingt cinq ans lui avait alors ouvert la porte pour l'accueillir, l'avait fait entrer dans un bureau. David était très intimidé, mais il était décidé, et de plus François semblait très sympathique, il entrait et s'asseyait , François prenait place en face de lui. J'ai quinze ans et six mois!

Tu es très jeune, et je suis étonné de te voir ici, tu es sur que tu ne t'es pas trompé de porte? Non, je porte déjà un dispositif de chasteté et on m'a dit que Tu voudrait que le centre devienne ton keyholder? Oui c'est exactement ça. Ça se passe comment? Je vous donne les clées? Vous vérifiez si le dispositif est correctement posé? Vous posez une puce de sécurité? Du calme mon garçon, rien de tout cela. Tout d'abord tu es trop jeune, beaucoup trop jeune.

Tes parents ne devraient pas te faire porter un tel dispositif, ils n'en ont pas le droit, c'est interdit!

Mais ils ne le savent pas, je leur ai pas dit! Tu as 15 ans et demis, tu portes porte une PK-CC, c'est un modèle très confortable, T4 c'est la taille, j'en ai porté une aussi mais je me limitait à la taille 3, et tes parent ne le savent pas, j'aimerais comprendre.

Bon d'accord je vous raconte tout si vous acceptez mes clées! Pas avant tes 16 ans, c'est l'âge légal minimum, mais raconte quand même. Voilà, c'était l'an dernier environ 4 mois avant mes 15 ans, je m'amusais dans le grenier chez mon grand père. Mon grand père voyage beaucoup, et il y a plein de trucs qui viennent d'un peu partout sur la planète, et, dans tout cela, un jour j'ai trouvé une boite qui ressemblait à un livre J'ai tout de suite compris ce que c'était mais ce qui m'a le plus surpris, c'est que c'était à mon grand père.

Je savais pas que On n'en avait jamais parlé dans la famille C'était complètement fou et je trouvais cet objet absolument magnifique, je n'avais qu'une seule envie Dans un premier temps, je replaçais la boite à sa place.

Le soir, je n'arrivais pas à dormir, je revoyais l'objet, il était vraiment beau, était-il assez grand, la taille c'est important il faut qu'il soit parfaitement ajusté Je finissais par m'endormir en m'imaginant avec ce superbe dispositif entre mes cuisses.

Le lendemain, je remontais dans le grenier pour admirer de nouveau ce petit bidule. Il y avait un mode d'emploi , je m'installais confortablement dans un vieux fauteuil en cuir déchiré, et je commençais la lecture, la taille, comment se mesurer, comment le passer, conseils pour l'ajuster, l'hygiène, les précautions d'emploi Toutes les infos pour porter sans problème et durablement l'objet.

Je restais, hésitant, puis brusquement je me relevais, trouvais une règle et me mesurais, évidemment je bandais dur. En érection, la taille correspondait, mais au repos Comme je ne parvenais à me calmer, il ne restait plus qu'une seule solution Je me branlais vigoureusement! Deux fois de suite, et enfin j'arrivais à me calmer. Je mesurais à nouveau ma bite au repos Je suivais rigoureusement la notice, passais d'abord un testicule dans l'anneau puis le second et glissais la bite, c'est sur pour la passer il fallait pas bander, la sensation était assez agréable, une douce pression à la base de mon sexe Puis une sueur froide, les clées, ou sont les clées?

Je fouillais la boite comme un fou, ou sont les clées? Elles étaient bien là! Voilà, j'étais là, chez mon grand père, dans le grenier, le pantalon baissé, un dispositif de chasteté parfaitement verrouillé entre mes cuisses.

Je me levais pour pouvoir m'admirer dans un miroir, c'était le délire, je trouvais ce que je voyais très beau, je bandais mais ça ne se voyait pas.

Aucune douleur, je ressentais seulement une forte pression autour de ma bite, c'était finalement une sensation assez agréable A ce moment j'entendis Thierry un ami qui devait me rendre visite, je l'avais complètement oublié celui-là, il m'appelait, "David, tu es là, qu'est ce que tu fabrique au grenier?

Je remontais mon pantalon, rangeais la boite à sa place avec les clées dedans, me laissais tomber sur le fauteuil, attrapais une bande dessinée l'ouvrais au hasard et faisais semblant de lire au moment ou il arrivait au grenier. Tout le monde t'attend! Le reste de la journée se passait sans problème, j'avais toujours l'impression de bander dur, en fait je pense que je bandais, j'avais l'impression d'avoir un truc énorme dans le pantalon, une bosse énorme qui devait se voir, mais rien ne dépassait, c'était totalement invisible.

On jouait au ballon, on faisait du vélo, on courrait, sautait, bref on s'amusait bien tranquille sans se retenir et sans gène. J'étais ravis, très contant. Ma mère était en train de fermer la porte d'entrée Je me demandais ou tu étais rendu, je referme la maison, ton grand père trouvera une maison propre quand il reviendra, c'est pour dans deux ou trois semaine, enfin, s'il n'est pas en retard Je te laisse rentrer en vélo, ne traîne pas trop demain il y a école.

Ma mère me laissait là et repartait en voiture. J'étais là, avec un dispositif de chasteté verrouillé, les clées étaient hors de portée. Je reprenais mon vélo et faisait route vers la maison, mais là j'étais vraiment inquiet, j'avais les boules quoi!

François écoutait attentivement cette histoire, il avait l'air un peu amusé et impressionné, David savait vraiment ce qu'il voulait, mais il avait envie de connaître la suite. En fait je l'ai pas encore retiré Tu n'as jamais eut des douleurs , des irritations, des gènes, aucun problème?

Non, il doit être exactement à ma taille. Ça c'est sur, trop grand il y a des frottements et Mais c'est vrai que la PK-CC est de grande qualité, très confortable, j'en ai porté une pendant trois ans sans interruption Au début il arrivait que ça me réveille en fin de nuit mais je m'y suis totalement habitué en quelques semaines. Grand père est revenu de son voyage deux mois plus tard, je ne suis retourné chez lui que deux semaines avant son retour, je portais le dispositif depuis six semaines, je me suis assuré que les clées n'avaient pas bougé, mais je ne les ai pas utilisées.

En fait, je me sentais bien, je me sens toujours aussi bien, j'aime cette sensation. Tu es trop jeune pour que quelqu'un te force à porter un tel dispositif mais si c'est ton choix , sans contraintes, on ne peut pas te l'interdire Alors je peux déposer les clées? Non, sur ce point on n'a pas le droit. Pas avant tes 16 ans. Encore six mois, je te conseil de passer un contrat de chasteté avec une église quelconque, comme ça ce sera gratuit, on pose une puce de sécurité, elle prouve que le dispositif n'a pas été ouvert avec ou sans les clées, c'est fait en cinq minutes, il suffit de prendre rendez-vous deux semaines à l'avance environ.

Ce serait bien si c'était pour mon anniversaire. Si tu veux une date précise demande ton rendez-vous un mois à l'avance, c'est plus sur! La première rencontre avec le centre s'était bien passée, et David avait suivi tous les conseils de François, il revenait six mois plus tard, le jour de son anniversaire. C'est François qui s'était chargé de son dossier. La puce de sécurité était un système très simple, c'était une puce électronique imprimée sur un support souple, un film auto-collant collé sur la ceinture de chasteté si elle venait à être ouverte avec ou sans la clée, la puce serait détruite prouvant l'ouverture du dispositif de chasteté!

Le principal intérêt de cette puce est qu'il était alors possible de contrôler la viabilité du dispositif à distance, en passant un portique, ou une porte, ou tout simplement en passant à proximité d'un détecteur. De fait en entrant dans le centre il avait été contrôlé, il avait été validé chaste depuis deux ans même si en fait cela faisait déjà plus de trois ans Le deuxième intérêt était que le porteur pouvait garder les clées, au cas ou, une urgence, mais si toutefois il ouvrait le dispositif, il n'aurait aucun moyen de le dissimuler.

David avait choisi de conserver les clées, elles étaient restées dans leur boite, au fonde d'un placard, dans le grenier du grand père et par habitude ou pour se rassurer, David trouvait toujours une occasion pour monter y jeter un coup d'oeil à chacune de ses visites La PK-OR n'était pas donnée, elle était même très chère Et aucune association de promotion de la chasteté ne la prenait en charge.

Il fallait payer cash, il fallait même payer à la commande, non remboursable, c'est par un total hasard qu'il avait trouvé le financement, car bien sur il n'avait pas les moyens financiers de se la payer C'était environ un an plus tôt, il était passé voir son grand père, c'était un bel athlète de 57 ans, musclé sportif et même très actif.

Grand voyageur, il était souvent absent souvent à l'autre bout du monde, et généralement pour de longue période. Il s'était marié très jeune, il avait eut son premier enfant, le père de David, à l'âge de vingt ans. Sa femme était morte plus de quinze ans plus tôt, David n'avait pas connu sa grand mère. Depuis son grand père vivait seul. Ce jour là, David était venu voir son grand père et comme à chacune de ses visites, il faisait un tour rapide au grenier pour jeter un oeil sur les clefs.

Mais ce jour là, les clefs n'étaient plus à leur place, la boite avait disparu. Il y avait eut du rangement dans le grenier En redescendant, David était inquiet, perplexe. Il revenait dans le salon ou l'attendait son grand père qui venait de déboucher une bière. Et bien alors David, qu'est ce qui t'arrive, tu as perdu quelque chose?

Viens donc boire une bière, celle la je l'ai ramené d'Inde. David s'asseyait il était livide qu'est ce que ça voulait dire "tu as perdu quelque chose" son grand avait trouvé la boite vide qu'allait-il penser et qu'est ce qu'il allait lui dire, il n'osait pas regarder son grand père, il prenait la bière qui était sur la table devant lui et, restait figé, la boite qu'il recherchait était là, sur la table, la boite en forme de livre avec les clées en dedans pourtant elle n'était pas là quand il était arrivé, ça il en était sur Le Grand père s'aperçut du trouble de son petit fils qui devenait tout rouge de confusion.

Alors c'est bien toi qui t'es amusé avec Le grand père éclata de rire. Bon, d'accord, tu t'es amusé avec, et tu venais le remettre en place c'est pas grave tu sais, y a pas de problème Il y a longtemps que tu joues avec dis-mois. David pris une grande bouffé d'air puis J'étais juste venu voir si tout était en ordre si les clées était toujours là je porte ton dispositif depuis maintenant presque 27 mois sans interruption et je me suis fait posé une puce de sécurité le jour de mes 16 ans personne n'est au courant dans la famille ni chez mes amis tu es le seul à savoir maintenant si tu veux que je te le rende mois j'aimerais bien le garder en fait je voudrais une PK-OR mais c'est trop chere et il faut avoir plus de 18 ans pour pouvoir s'en faire poser une et j'en ai pas encore David était tout rouge et reprenait son souffle.

Du calme, respire, et avale une gorgée ça ira mieux, ça va aller, ça va aller. Il regardait David et lui souriait. Tu sais, j'en ai pas besoin, je l'ai porté pendant plus de dix ans, après la naissance de ton père, puis je suis passé à autre chose En disant cela, le grand père se levait, ouvrait sa braguette, baissait son pantalon et son slip David regardait les yeux émerveillés Je la porte depuis l'âge de trente ans.

Le modèle venait juste de sortir, il y a une puce de sécurité intégrée, et, que dire de plus, elle est très confortable, toujours aussi brillante qu'au premier jour, aucune irritation, aucune gène Disant cela, il remontait et refermait son pantalon. David n'en revenait pas.

Il avait eut peur qu'on lui fasse la morale, ou des reproche. Finalement c'était cool il pouvait garder sa PK-CC, et de plus c'était une complicité qui était en train de naître avec son grand perré. Je veux la même! J'enfile de mon côté mon boxer de bain. Le lieu, ma femme nue, les gens autour, il me passe une idée dans la tête, une idée pas très catholique mais au combien jouissive Mais elle ouvre la porte. Nous sortons de notre cabine et mettons nos affaires dans un casier, puis nous nous dirigeons vers les bassins d'eaux.

Nous y restons la journée. Nous nous amusons dans les rivières, les toboggans et autres bains à remous. Je mate le corps des femmes présentes ce jour-là aussi dans le centre.

Des seins, des fesses, des ventres, des cuisses Bref, tout pour faire bander un homme! Aux alentours des 15h00, ma femme me dit: Je lui souris tout en ne sachant pas quelle serait la surprise. Nous continuons à prendre du bon temps dans l'eau. Une fois bien fatigués, nous décidons de repartir.

Nous rejoignons les vestiaires, reprenons nos affaires dans le casier et entrons tous les deux dans une cabine pour nous changer. Toujours plein de monde partout, tout autour de nous. A peine entrés, ma femme se tourne vers moi et plaque sa main entre mes cuisses, sur mon maillot de bain. Elle me regarde en me disant: Elle commence à me masser doucement, pour m'exciter.

Puis elle fait glisser mon boxer de bain pour me le retirer complètement. Sa main reprend sa caresse mais du coup sur mon sexe nu et bandé. Je me laisse aller. Puis elle se recule et doucement, retire son maillot elle aussi. Elle me laisse voir ses petits seins nus, magnifiques, et gorgés de désir eux aussi. Puis je vois son sexe, rasé, sa fente luisante de l'eau des bains, peut-être ajoutée à la mouille qui sort un peu de cet endroit jouissif. Elle est nue, je suis nu. Elle s'agenouille devant moi et commence une pipe magistrale, une de ces pipes qui vous fait gicler en deux minutes.

Bouche fermée sur ma verge, sa langue passant et repassant sur mon gland. Mes cris sont cachés par le bruit qu'il y a dans les vestiaires. Je me fais sucer par ma femme juste à côté d'autres personnes qui ne peuvent certes pas nous voir, mais qui sont à quelques mètres de nous. Elle me suce, me branle, me suce, me branle Je passe un super moment. Tout en me caressant les bourses, elle me fait du bien. Elle n'a pas l'air décidée à se relever pour que je la prenne. Elle me plaque contre la paroi de la cabine pour me bloquer et continue sa fellation impitoyable.

.

Le sexe de film sexe jeune


sexe hds sexe tube

Nous sortons de notre cabine et mettons nos affaires dans un casier, puis nous nous dirigeons vers les bassins d'eaux. Nous y restons la journée. Nous nous amusons dans les rivières, les toboggans et autres bains à remous. Je mate le corps des femmes présentes ce jour-là aussi dans le centre. Des seins, des fesses, des ventres, des cuisses Bref, tout pour faire bander un homme!

Aux alentours des 15h00, ma femme me dit: Je lui souris tout en ne sachant pas quelle serait la surprise. Nous continuons à prendre du bon temps dans l'eau. Une fois bien fatigués, nous décidons de repartir. Nous rejoignons les vestiaires, reprenons nos affaires dans le casier et entrons tous les deux dans une cabine pour nous changer. Toujours plein de monde partout, tout autour de nous.

A peine entrés, ma femme se tourne vers moi et plaque sa main entre mes cuisses, sur mon maillot de bain. Elle me regarde en me disant: Elle commence à me masser doucement, pour m'exciter. Puis elle fait glisser mon boxer de bain pour me le retirer complètement. Sa main reprend sa caresse mais du coup sur mon sexe nu et bandé.

Je me laisse aller. Puis elle se recule et doucement, retire son maillot elle aussi. Elle me laisse voir ses petits seins nus, magnifiques, et gorgés de désir eux aussi. Puis je vois son sexe, rasé, sa fente luisante de l'eau des bains, peut-être ajoutée à la mouille qui sort un peu de cet endroit jouissif. Elle est nue, je suis nu. Elle s'agenouille devant moi et commence une pipe magistrale, une de ces pipes qui vous fait gicler en deux minutes.

Bouche fermée sur ma verge, sa langue passant et repassant sur mon gland. Mes cris sont cachés par le bruit qu'il y a dans les vestiaires. Je me fais sucer par ma femme juste à côté d'autres personnes qui ne peuvent certes pas nous voir, mais qui sont à quelques mètres de nous. Elle me suce, me branle, me suce, me branle Je passe un super moment. Tout en me caressant les bourses, elle me fait du bien. Elle n'a pas l'air décidée à se relever pour que je la prenne. Elle me plaque contre la paroi de la cabine pour me bloquer et continue sa fellation impitoyable.

Je la regarde l'air de dire "Je vais venir chérie", ce qui a le don de l'exciter encore plus. Elle me sort de sa bouche, dirige ma queue sur ses seins et me branle énergiquement. Arrive ce qui doit arriver, je gicle! Elle est dans son lit et se touche. Silvie Deluxe est là pour quelques caresses. Silvie Deluxe sait se faire plaisir la preuve!

Une blonde ce la fait mettre bien profonde. C'est vrai qu'elle est très poilue! Un moment de tendresse pour eux deux. Mila Azul porte une jolie nuisette rose. Brunette Chaude pour du sexe tranquille. Kerry est curieuse pour savoir comment baiser.

Un massage torride en toute délicatesse. Une séance de méditation très intence. Elle se fout a poile et passe en mode baise. Red Fox se rafraichissait lorsque soudain La star Kitty Jane tourne aussi des films doux. Deux petites jeunes se bouffent la chatte. Massage sensuel d'une petite brunette. Mila Azul porte une très belle robe rouge.

Sophia Wild va séduire son homme avec classe. Vous allez vous remettre au jogging. Cette jeune fille baise sensuellement son mec. Mila Azul, un dimanche matin dans son lit. Mila Azul porte un jeans très court. Cela commence par des caresses solitaires. Alix Lynx prête pour un massage mémorable. Petit massage entre filles plutôt stimulant. Sur la terrasse de sa maison de campagne.

Une pyjama party tendre et humide entre filles. Une belle blonde bandante se fait prendre. Une ravissante demoiselle sensuelle. Masser par son beau père çà tourne mal. Mila Azul porte une chemisette en soie. Deux belles lesbiennes prennent du plaisir.

Mila Azul va nous faire une démonstration. Eva Lovia joue de la guitar avant de se doigter. Démonstration de sodomie pour cette brunette. Belle fille enlève son joli pyjama bleu. Maddy aime se faire secouer avec passion. Lana baise son copain en début de matinée. Une baise sensuelle qu'elle n'oubliera pas.

Massage tantrique dans un cadre tropical. Elle va utiliser sur son copain un sextoy. Un moment d'égarement dans le jardin. Deux copines se retrouvent pour du sexe dehors. Mila Azul monte sur la montagne pour se toucher. Cette japonaise se déshabille devant la caméra.




Le sexe à Paris sex tube chaud